Scan20003

Alors oui, c'est bien ebay...quand c'est pas trop cher. Il y a encore quelques mois c'etait abordable mais maintenant c'est la foire d'empoigne! C'est à qui ira le plus loin le plus vite, ça m'énerve...

Prenez par exemple des livres sur le boutis, à part 2 nanas névrosées (titi et moi) ça intéresse qui? Ca interesse une certaine josiane qui commence à me courir sur le haricot! elle achète plus cher que neuf...Une boutisseuse qui a des gros moyens ou une vague antiquaire? Le doute est permis.

Pourtant, le type qui a surenchéri à 6 secondes de la fin sur les travaux de dames de 1920, il va se mettre à la broderie? surtout qu'à cette époque c'était pas du scrapbooking si vous voyez ce que je veux dire, il fallait pas être manchot. C'est comme ça que des techniques se perdent...Ca va encore finir chez un antiquaire qui vendra ça comme "déco" tendance.

Parlons-en de ce satané scrapbooking, à la fnac ou chez arthaud, il y a une grande étagère rien que de ces découpages malhabiles, et des mères de famille avec leur progéniture qui doit osciller entre 6 mois et 3 ans, en train de faire choisir les livres: Eloise tu aimes celui là? ah oui Eloise adore, elle est en train de faire tomber les 2 livres (des rescapés) de dentelle aux fuseaux qui voient leur reliure bien abimée- oh mais non Eloise susurre la mère c'est pas ça qu'il faut regarder, viens avec moi...

Il y a aussi celle qui, me voyant plongée dans le seul livre de boutis de la région (la collection cabanel) qui ne contient que des patrons, pas une seule photo, se découvre une passion soudaine:

1)pour le boutis (le moins grave)

2)mon parfum (déjà j'aime moins)

3)moi!

elle ne me lache pas, lis par dessus mon épaule. Bon, je repose le livre, ça va la calmer, peut-être est-elle passionée de boutis? point du tout! elle est passionnée par moi, tous les livres que je regarde, elle les regarde!

Allez, je change de rayon, je vais regarder les livres sur le costume qui sont sur la dernière étagère en bas.Il faut donc se mettre à genoux et se contorsionner pour regarder. Personne ne fait ça à la fnac, on a sa dignité, surtout au rayon art. Personne sauf moi. Et rebelote! une fille d'à peine 20 ans qui se colle à moi. Une amoureuse du tissu au XVIIe siècle? on dirait bien, vu la manière dont elle fixe la couverture. Bon, je le lui laisse, moi j'aime pas trop. Son petit ami trépigne derrière: ça y est on y va? Non, elle aime trop l'histoire des tissus. Je reste 5 mn au moins, pour voir. Je jette mon dévolu sur le costume en France et je me relève et me mets un peu plus loin. Je la sens déçue, elle se relève sans avoir touché un seul livre et suit le petit ami au rayon bd.